edition-limitee-collector

Pulp Fiction en Blu-ray 4K Ultra HD. Edition Steelbook Collector 2022.

 

Pulp Fiction est un film coécrit par Roger Avary et Quentin Tarantino, coproduit par Lawrence Bender et Danny DeVito, réalisé par Quentin Tarantino, sorti au cinéma en 1994. Le casting réunit John Travolta, Samuel L. Jackson, Bruce Willis, Uma Thurman, Ving Rhames, Harvey Keitel, Tim Roth, Amanda Plummer, Eric Stoltz, Rosanna Arquette , Christopher Walken et Steve Buscemi.

 La bande annonce de Pulp Fiction (Trailer VO) :

 

MISE A JOUR (05/10/2022) : La Palme d'Or de Tarantino se paye enfin une édition 4K Ultra Haute définition ! Cerise sur le gateau cette édition sera présentée dans un magnifique Steelbook Collector (boitier en métal de collection)... Logiquement le visuel sera identique a celui de la photo.... 

 

 MISE A JOUR (07/10/2022) : L'édition Steelbook Blu-ray 4K de Pulp Fiction est de retour en Stock !!!!

 Pulp Fiction "

- Le film en Boitier Steelbook Collector Blu-ray + Blu-ray 4K Ultra HD (édition française) ici sur la fnac et ici sur Amazon à 35€

- Le film en combo Blu-ray + Blu-ray 4K Ultra HD ici sur Amazon à 30€

  (Date de Sortie : En précommande jusqu'au 7 Décembre 2022)

pulp fiction bluray 4k edition fr france francaise

 pulp fiction steelbook 4k fr france precommande achat

 

- Le film en Blu-ray et en édition collector DVD ici sur Amazon et ici sur la fnac à partir de 9€

- Retrouvez tous les films de Quentin Tarantino en DVD, Blu-ray Coffret Collector et en Steelbook ici sur Amazon et ici sur la fnac.

pulp-Fiction-Blu-ray-DVD-edition-collector Coffret-Pulp-Fiction-Edition-Collector-DVD

   Les autres articles qui pourraient vous intéresser :  

0 godfather bluray 4k steelbook parrain 0 steelbook 4k tarantino inglourious uhd 0 bullet train steelbook collector 0 4k steelbook film action 2022 2023 precommande noel idee cadeau 0 heat film 4k policier thriller action de niro pacino

 

Un résumé et une critique de notre abonné Q.S (merci à lui) :

Le Résumé : Pulp Fiction, c’est la rencontre de trois histoires se déroulant toutes dans un Los Angeles mafieux et atypique... La première est celle de Vincent Vega et Jules Winnfield, qui, après avoir récupérer une mallette pour le chef des gangsters Marsellus Wallace, décident d’aller dans un restaurant qui va être finalement braqué. La deuxième est l’épopée de Mia Wallace (l'épouse de Marsellus) et de Vincent qui a pour mission de "sortir Mia". En rentrant, Mia se laisse tenter par un rail... C'est à partir de là que la soirée échappe au contrôle de Vincent…La troisième est celle de Butch Coolidge, un boxeur sur la pente descendante, et de sa montre en or. Alors qu’il a conclus un marché avec Marsellus pour truquer un match, Butch ne respecte pas sa parole et empoche le pactole. Ayant comme projet de s’enfuir de Los Angeles avec sa fiancée, Butch se rend compte de l’absence de sa montre et décide de retourner la chercher malgré les hommes de Marsellus qui sont toujours à sa poursuite…


La Critique : Pulp Fiction renvoie aux « pulp magazines», publiant des histoires mêlant horreur et fantastique. Quentin Tarantino a donc voulu s’approprier cet univers en réalisant un film rempli de situations aussi improbables que cruelles et amusantes. La structure même du film est originale : entrelacée, le film renvoie à lui-même a de nombreuses reprises, suivant une narration non-linéaire. Les histoires s’entrecroisent, c’est un film à regarder plusieurs fois.

Pulp Fiction, c’est aussi des dialogues profonds et décalés, mais qui sonnent toujours justes. C’est d’ailleurs devenu une marque de fabrique du réalisateur, tout comme l'utilisation de la bande son... La bande originale est toujours en adéquation avec la scène, la rendant d’autant plus géniale. Parfaitement maîtrisée, elle ne fait pas qu’accompagner le film, elle est le film, au même titre que le scénario, l’image, ou les acteurs.

Pulp Fiction est un exemple de direction d'acteur. De Bruce Willis à John Travolta (oscar du meilleur acteur pour le rôle de Vincent Vega), en passant par Harvey Keitel (qui est tout simplement magistral), les acteurs, bien que nombreux, ont tous leur place dans cette œuvre. Il serait indécent de ne pas noter les péripéties d’un Vincent Vega à la petite vessie. Comment citer Vincent sans parler de Jules ? Ce tueur à gages sans pitié touché par la grâce divine, récite des versets de la Bible à chaque apparition. Toujours appropriées, ses citations et ses dialogues contrastent avec l’apparence austère et froide qu’il laisse paraître mais lui confèrent une puissance folle à l’écran ! De l’image au son, du scénario au jeu d'acteurs, Pulp Fiction est mené d’une main de maître et mérite sa place au panthéon des films de Gangster !!!